cie infime entaille

cie infime entaille
Français/English

Accueil

Accueil

Créations

Créations

Contact

Contact

Compagnie Image

Compagnie Image

Jérémy Chartier

Musicien, éclairagiste

Après des études d’histoire de l’art, il se lance en 2008 dans l’aventure du spectacle vivant en tant qu’éclairagiste. Passionné de musique, il acquiert au fil des années des instruments du monde entier et s’initie à la MAO et à la multi diffusion. Il travaille régulièrement en tant que musicien, éclairagiste, régisseur avec la compagnie Adrien M & Claire B, sur les spectacles : La poésie des éléments (2010), Un point c’est tout (2011), Hakanaï (2013), Cinématique (2013), sur l’exposition XYZT Les paysages abstraits (2011), il compose et interprète sur scène le dernier spectacle Le mouvement de l’air (2015). Il travaille également pour La compagnie Le théâtre du Réel, sur les spectacles Résistance / Laboratoire Catastrophique (2009), On est pas innocent par hasard (2011), Infâmes (2014), Sainte Jeanne des abattoirs (2016), ainsi qu’avec La compagnie DDM, la compagnie La parlote, la compagnie Vox, la compagnie Alphonse et Cie, le collectif Fearless Rabbits et avec le groupe de musique Rilojosa. Pour la compagnie infime entaille, il co-signe avec Christophe Sartori les créations lumière / vidéo / son du Silence du Sable et de L'insaisissable.

Dans sa pratique musicale, il est touché par l’expérience de la vibration acoustique directe. Il aime jouer des dichotomies propres à la musique. Collective et individuelle, savante et populaire, exubérante et minimaliste, spirituelle et charnelle, divine et vulgaire.


Christophe Sartori

Compositeur, bidouilleur sonore

Technicien du spectacle de formation, il intègre l'équipe du Grand R Scène nationale (2000), où il rencontre le chorégraphe Yvann Alexandre, pour qui il compose les paysages sonores depuis 15 ans. Il collabore également avec le Théâtre des Cerises, la compagnie du 2ème, le chorégraphe Ezzio Schiavulli, et depuis 2014, la compagnie Kekosa de la chorégraphe Giulia Arduca. Il rencontre Adrien Mondot en 2003 au moment où celui-ci crée Convergence 1.0 dont il co-écrit la bande son et assure la régie son et plateau. Pour la compagnie Adrien M & Claire B il assure ensuite la création son de Cinématique, de l’exposition XYZT, Les paysages abstraits, de Hakanaï en collaboration avec Loïs Drouglazet et la mise en espace de la création sonore (signée Jérémy Chartier) du Mouvement de l’air (2015). Il collabore en 2012 avec la photographe Delphine Perrin pour l'exposition "Paysages intérieurs" dont les différents portraits sont à la fois, la matière visuelle et le support sonore de cette installation globale. Depuis 2013, il participe aux performances du plasticien Serge Crampon, associant le violoncelliste Jean Bouhier et le danseur Stéphane Bourgeois. En 2015, il entame un travail avec la metteuse en scène Amandine Dollé, du collectif Extra Muros, autour du spectacle l’ile d’elle. Pour la compagnie infime entaille, il co-signe avec Jérémy Chartier les créations lumière / vidéo / son du Silence du Sable et de L'insaisissable.

À partir de samples électroniques, parfois mêlés de compositions électroacoustiques en direct, il imagine des univers sonores, et élabore des paysages musicaux qui prolongent ainsi par l’ouïe l’expérience visuelle.



MASTERCLASS

Dans le cadre de la programmation du Silence du Sable à La Rampe-La Ponatière d’Échirolles (38)

Maëlle Reymond interviendra auprès des étudiants de l'Université de Grenoble.

Jeudi 28 Mars 2019 : 12h-14h.